0

Your Cart is Empty

December 14, 2018 3 min read

Le tamis de Kruve a fait son apparition sur le site Kickstarter en 2016 et a réussi à amasser plus de trois fois le montant souhaité! Le principe de cet outil est fort simple: tamiser le café pour se retrouver avec différentes grosseurs de mouture bien spécifique, en micromètre. À partir de là, il devient intéressant de jouer avec ces différents résultats pour tenter d’obtenir une meilleure tasse de café. Voici l’évaluation de mon expérience avec le Kruve sifter.

cafune-le-coffee-geek-kruve-coffee-sifter-evaluationL’objet est présenté d'une belle façon et l’expérience de déballage est vraiment agréable. Le modèle que j’ai testé comprends deux tamis, c'est d’ailleurs le modèle de base et il est adressé au pour over. Les matériaux sont de qualités; bambou, tamis en acier inoxydable et un boîtier en aluminium. Le Kruve est destiné pour deux grandes applications; pouvoir calibrer son moulin et/ou trier les différentes grosseurs de particule pour se retrouver avec seulement la mouture “idéale”. C'est d’ailleurs sur le deuxième volet que j’y ai consacré ma critique.

Une fois le café moulu, il suffit de déposer celui-ci sur la première grille de tamisage. La grosseur du premier tamis est de 800um (micromètre) ce qui a pour but d’enlever les particules les plus grossière. Le tamis du dessous est plus petit (400um) et servira a enlever les particules les plus fines. C’est avec le résultat au niveau du plateau du milieu, un mélange entre 800um~400um, que l’infusion sera à son meilleur, selon Kruve. Le processus prend quand même du temps. Il faut compter une bonne minute de tamisage vigoureux pour avoir un résultat intéressant.

cafune-le-coffee-geek-kruve-coffee-sifter-evaluationPour réaliser l’infusion parfaite recommandée par Kruve, il faut se départir du résultat au niveau du premier et du dernier plateau, ce qui engendrera des pertes. Avec un poids de départ de 20 grammes, j’ai obtenu 15 grammes dans le spectre optimal. Le reste se retrouve en particules fines (1,5g) et en particules grossières (3,5g). Il est possible de moudre à nouveau les particules grossières et les tamiser une seconde fois. Je ne le conseille pas car c'est vraiment laborieux et le café déjà moulu perdra en fraîcheur. Il faut, selon moi, mettre plus de café au départ pour obtenir le grammage désiré ou ajuster son ratio eau/café à la volée. Les particules les plus fines seront tout simplement mise de côté pour faire un petit tour au composte. Le résultat de l’infusion avec la recommandation de Kruve manque un je-ne-sais-quoi. Une acidité nettement plus timide et une expérience moins agréable dans son ensemble, selon mon goût personnel.

Maintenant c'est le moment de s'amuser! Selon moi cet outil peut servir d'une belle façon sans nécessairement appliquer les directives de Kruve. J'aime utiliser la totalité des particules grossières ainsi que la totalité du deuxième plateau, en laissant de côté les particules fines. Ou j'utilise 25% des particules grossières et 75% des particules fines. Ou j'utilise… voilà, comme vous voulez! Le point fort de cet outil est de s’amuser avec les différents résultats pour trouver la recette parfaite, selon le café utilisé. Je suis de cette école de pensée qui ne démonise pas les particules fines car je crois qu’une infusion balancé est l’amalgame de ces différentes grosseur. Avec le Kruve, c’est avoir le luxe de choisir la composition qui sera utilisée pour l’infusion et ça, dans un contexte d’une compétition de barista, c’est vraiment apprécié!

cafune-le-coffee-geek-kruve-coffee-sifter-evaluationcafune-le-coffee-geek-kruve-coffee-sifter-evaluation
Le Kruve est un outil intéressant à avoir dans son arsenal. Il est bien pensé, bien construit et permet d’expérimenter avec d’autres variables qui n’étaient pas possible de manipuler avant. Est-ce que j'utilise le Kruve à chaque jour? Malheureusement non. Le processus est plus lent et résulte souvent à des pertes de café. Par contre je suis toujours content de l'avoir sous la main quand je veux m’aventurer à créer une recette “parfaite”. C’est un instrument qui est destiné au plus accros d’entre nous et ne sera d’aucune utilité s’il est combiné à un moulin bas de gamme.

cafune-le-coffee-geek-kruve-coffee-sifter-evaluation

Leave a comment

Comments will be approved before showing up.